dimanche 27 septembre 2015

La Corse

... en septembre.

Départ de Marseille, en ferry, jusqu'à Propriano. Le jour de l'arrivée - tôt vers 7h du matin - nous avons commencé par aller à Bonifacio. Petit déjeuner sur le port, impossible de se garer dans le centre ville. Ensuite, la route jusqu'à Palombaggia - une plage à proximité de Porto Vecchio, destination finale. L'après-midi nous avons rejoint l'hôtel situé à 5 minutes à pied du centre.

Il parait que nous avons bénéficié d'un temps particulièrement chaud pour cette période. Mais, cela pourrait être lié au réchauffement climatique. Au début les 15 et 16, la température dépassait allègrement les 32/34 dans la journée et ne descendait pas en-dessous de 20 la nuit. Donc, un peu trop chaud pour la promenade mais parfait pour la baignade avec une mer à 24 et plus.

Nous avons testé les plages de :
  • Palombaggia (2 fois) - longue, belle, peuplée et ... chère ;
  • Saint Cyprien. Pas mal, mais déception dans une paillote où nous avons attendu plus d'une heure pour apprendre que les cuisiniers nous avaient "oublié" ;
  • Cala Rossa, très bien aussi, mais coupée par des amas rocheux compliquant la marche ;
  • Pinarello (2 fois). Assez longue, plus abritée des vents que les autres et pratiquement lagunaire (comme dans certaines plages de Martinique), bordée de pins et moins fréquentée (peut-être parce que la saison avançant, il y avait moins de monde ?). Seul défaut : une invasion de guêpes, par dizaines, dans la paillote où Roselyne avait commandé des moules. Le lendemain nous n'avons pas mangé sur cette plage.
Notre plage préférée ... avant l'invasion des guêpes.


Nous sommes allés voir les "piscines naturelles" de la rivière du Cavu. Très beau ... mais beaucoup trop sportif pour nos moyens.


Les piscines sont en amont.

Nous avons traversé la forêt de l'Ospédale, jusqu'à Zonza. Au retour, vue magnifique sur le sud-est de la Corse et la côte de la Sardaigne.


La qualité de la vidéo est très moyenne ... il y avait de la brume et je ne suis toujours pas expert !

Nous avons déambulé - avec le scooter électrique - et mangé dans le centre de Porto Vecchio. Puis, nos amis, les O. de Saint-Maur, sont arrivés et se sont installés à quelques kilomètres, près de Piccovaggia. Le séjour s'est alors transformé - un peu - en stage de Bridge.

La vue depuis la résidence de nos amis O. au moment où repart le ferry de la SNCM.


Finalement, nous aurions pu faire l'aller-retour avec ce bateau !

1 commentaires:

Elsa Boniface a dit…

Un compte-rendu qui donne envie de partir en Corse ! Merci Papa.