vendredi 14 juin 2013

Histoire de voiture ... suite

Les ennuis ont commencé dès le début du voyage.

Arrivés à quelques kilomètres après Baugé, un voyant s'est allumé : problème de pré-chauffage ou d'eau dans le gazole ! Nous appelons le garage qui nous demande de revenir en nous promettant de trouver une solution : soit une réparation expresse, soit un changement de véhicule. Pendant le retour nous avons envisagé d'abandonner le prêt et de prendre la twingo, mais il aurait fallu abandonner le scooter de Mamie.

Finalement retour au garage. Après quelques minutes, le directeur nous dit que la voiture est effectivement en panne (problème d'injection d'après ce qu'a entendu Mamie), il nous prète une autre voiture, une Mégane "normale" qui était proposée à la vente en occasion. Elle a tout de même plus de 100 000 km au compteur. Transfert des bagages et du scooter : tout tient. Mise à jour du contrat d'assurance, ça demande quelques dizaines de minutes supplémentaires.

Au final, au lieu de partir à 8h15, nous partons vers 11h.

Ensuite ... les incidents se sont poursuivis toute la journée :
  • autoroute coupée un peu avant Tours, pour un exercice grandeur nature d'un très grave accident ;
  • chantiers tout le long du trajet, au moins cinq, avec à chaque fois des ralentissements ;
  • erreur de parcours trente km avant Saint-Etienne : une nouvelle autoroute est ouverte conduisant vers le nord de Lyon, mais il n'y a pas vraiment d'indications précises, seulement le choix entre Saint-Etienne et Lyon. Au bout de quelques km je me rends compte que nous n'allons pas vers la A7 au sud de Lyon, donc demi-tour ... dès que possible, et perte de 30 minutes au moins ;
  • nous sommes sur le "périphérique" de Saint-Etienne vers 18h ... en plein bouchon : c'est la sortie du travail ;
  • enfin, la pluie très souvent, parfois très violente, jusqu'à Tain L'Hermitage.
Nous sommes arrivés à 21h, au lieu de 17h, initialement espéré.

1 commentaires:

Elsa Boniface a dit…

Ah ben dis donc, je suis contente de vous savoir bien arrivés ! Et il fait beau dans le sud ?